Jeudi Avril 18 , 2019
Text Size
   

La finale se jouera à Castelnau Magnoac

En battant, pour les Rameaux, Moissac sur le beau terrain de Beaumont sur Lomagne, les Lectourois se sont offert le ticket pour jouer, en premier, la finale du tableau B Honneur de la Ligue Occitanie et puis surtout, un barrage d'accession au Championnat de France de cette même catégorie. Ce fut un match âpre, une vraie rencontre de phase finale, avec beaucoup d'engagement, dont il faut surtout souligner trois point forts : l'état d'esprit et la solidarité de tous les joueurs qui n'ont rien lâché, le réalisme qui a permis de marquer trois fois sur nos temps forts et aussi une défense héroïque qui n'a concédé qu'un essai alors que l'adversaire jetait toutes ses forces dans la bataille. Les Moissagais ne parvenant pas à leurs fins baissèrent pied, les Lectourois confirmèrent leur supériorité même en jouant un moment à 13.

Ces derniers doivent en partie ce bon résultat au soutien sans faille de leurs nombreux supporters, bruyants, colorés, enthousiastes, qui ont donné de la voix jusque bien après le coup de sifflet final et qui se déplaceront bien sûr encore plus motivés et en masse pour Pâques du côté de Castelnau Magnoac à 15 heures. Le bus partira du stade à 10 heures, le repas en route est organisé.

C'est en effet sur le territoire bigourdan que se disputera cette finale contre un club de la banlieue toulousaine le Racing Club Salvetat Plaisance, entente entre La Salvetat Saint Gilles et Plaisance du Touch, au bord de la N124, et voisin de l'African Safari de Plaisance. Un petit Brennus sera en jeu, dans une saison cela compte et un titre récompense les efforts et les sacrifices de l'ensemble des joueurs, tout l'effectif, et des dirigeants, bénévoles et supporters.

A dimanche, après la chasse aux œufs, la chasse au titre, les cloches vont carillonner pour la victoire !

La veille, ne l'oublions pas, les cadets disputeront à E.Vila leur dernier match de la saison et les juniors 2ème de poule leur dernier match avant les phases finales, ils méritent eux aussi nos encouragements, ils sont les équipiers séniors de demain.

finale

   

L'US Lectouroise se qualifie pour la finale

Championnat des séries régionales - 1/2 finale Tableau B. 

A la présentation des équipes, l'opposition de style était flagrante, des Moissagais denses, physiques et homogènes face à des Lectourois plus hétérogènes mais plus rapides.
Dès le coup d'envoi les Lectourois cherchaient à occuper au pied le terrain adverse, s'exposant aux relances des bleus mais la défense tenait bon.
Mieux, sur un arrachage de Bourgade, le ballon prenait la direction de l'aile, Bozza intercalé perçait sur une vingtaine de mètres et servait à l'intérieur Lauray qui allait sous les poteaux.
La domination lectouroise reprenait mais était contrariée par des fautes de main trop nombreuses.
Après un carton blanc à Mathieu et une pénalité des Moissagais, vint une nouvelle offensive rapide des jaunes et noirs conclue par une percée décisive plein champ du capitaine Candelon.
Au moment de la transformation, le ballon tomba du tee, Marchi le ramassa prestement pour passer le drop.
La mi-temps était sifflé sur le score de 14 à 3. Les Moissagais revenaient sur le terrain avec des intentions et faisaient jouer la puissance de leurs joueurs et envoyaient leur pilier derrière la ligne, après cet essai transformé, ils multipliaient leurs assauts contre des Lectourois réduits à 13, qui se sacrifiaient en défense avant de reprendre la main face à des adversaires qui baisaient pied peu à peu.
Un maul jaune et noir avançait et Mathieu y allait de son essai. Les bleus jetaient toutes leurs forces dans un dernier pressing mais malgré de nombreuses pénaltouches et autant de ballons portés, ils n'ont pu mettre la défense des Lectourois à mal et ceux-ci se dirigèrent vers la finale.

Lectoure_Moissac

à Beaumont de Lomagne : US Lectouroise – Avenir Moissagais: 21 - 10   (Mi-temps : 14 - 3)
Equipes réserves :
Arbitre            : Mr Caussanel Denis
Délégué : Mr Fontès Hubert
pour Lectoure : 3E : Lauray (10), Candelon (38), Mathieu (58) ; 3T Marchi (10, 38, 58)
pour Moissac : 1E Chazarenc (42) ; p et 1T Cros (35, 42)

ont joué :

à Lectoure : Bozza G. ; Séris, Candelon (cap), Dubuc, Ciani R. : Pavan (m), Marchi (o) ; Lacapère, Lauray, Bozza T. ; Monter, Handouf ; Bourgade, Rouilhan, Mathieu. Sont entrés : Lovato, Venet, Monter, Faget, Boué, Pitoux, Lauray. Cartons blancs : Mathieu (35), Marchi (79), cartons jaunes : Faget (42), Bozza G. (47).

à Moissac : Benac ; Roussy, arbe, Plantade, Bouchard ; Delpeyrou (m), Cros (o) ; Chazelas, Robinet, Cousin (cap) ; Franceries, Lachize ; Avello, Rèche, Chazarenc. Sont entrés : Magne, Bories, Patusse, Canut, Cruzel, Duchayne, Bouchereau. Carton blanc : PlantadePlantade (29), Cousin (55).

   

Encore une marche avant la finale

Ca y est ! nos Lectourois sont aux portes de la finale de cette poule 1 du tableau B de la Ligue Occitanie. Une victoire ce dimanche et c'est l'accès à la finale et surtout le ticket d'entrée pour le Championnat de France. De bien belles perspectives mais évidemment il y aura un adversaire en face armé des mêmes ambitions. Il s'agit de l'Avenir Moissagais qui a fait un très beau parcours de son côté et on n'arrive pas à ce niveau par hasard. Méfiance donc, la préparation des joueurs au long de cette semaine aura été axée sur une mise en route moins poussive, un jeu au pied plus efficace et une plus grande rigueur défensive. Le jeu souhaité est bien évidemment celui qui a permis à Vic de marquer cet essai de Medhi après plusieurs offensives rapides avec un ballon qui volait de mains en mains. Nul ne doute que tous les joueurs seront pleinement investis dans ce nouveau challenge, les saisons qui se prolongent créent les plus beaux souvenirs dans une carrière de sportif.

a1 

De toute façon nos Lectourois pourront compter sur le soutien inconditionnel des supporters qui seront encore plus nombreux, encore plus bruyants autour du terrain de Beaumont de Lomagne. Les Ressegots ont affrèté un car qui partira à 10 heures 30 du stade, le repas est bien sûr prévu et organisé. Venez nombreux en jaune et noir !

a2

   

Ils ont mis du temps à se réveiller

Le temps était clément ce dimanche à Vic, le ciel est resté mitigé, pourtant c'est une averse continue qui est tombée sur la rencontre, une averse de pénalités (certains en ont compté 45), avec des spécialités pour les deux camps, placages hauts et en-avant volontaires pour les Lectourois, hors jeux et contests illicites dans les rucks pour les Bigourdans. A ce jeu, les buteurs ont eu du travail avec un peu plus de réussite pour Marchi que pour son homologue Nadal, même si celui-ci avait permis à ses partenaires de mener 9 à 0 au bout de 20 minutes. C'est le temps qu'il a fallu aux hommes de Thomas Faget pour se réveiller, même si leurs adversaires avaient secoué l'oreiller plusieurs fois. Heureusement, la défense a tenu bon mais les vagues se sont succédées, alimentées par des coups de pied, appelons les comme on voudra, de renvoi, tactiques, de dégagement, de pression, en tout cas imprécis, inutiles quand il y avait d'autre options plus efficaces. Bref les jaunes et noir ont souffert mais ont réussi à faire surface petit à petit, ils ont connu un temps fort à plusieurs belles offensives jusqu'à un superbe essai de Medhi Handouf, essai qui a fait la différence, les Maubourguetois s'éteignant peu à peu, payant peut être le prix de leurs deux difficiles tours précédents.

Nous retiendrons la victoire et la qualification pour la demi-finale contre Moissac, mais on ne pourra pas aller bien loin en se faisant peur toute une mi-temps, les prochains adversaires risquent de nous offrir un réveil en fanfare.

19.04.07_Lectoure_Maubourguet_1.2

   

Lectoure en 1/2

Le SOMR inscrit les premiers points sur pénalité de Nadal (3). Les Bigourdans, incisifs, écartent les balles par les arrières mais la défense adverse veille. Une balle grappillée par les «rouges» leur permet de remonter le terrain sur près de 60 m et les «noirs» sont mis à la faute. Pénalité réussie par Nadal. Sur un ballon porté, Nadal, pour le SOMR, réussit sa 3e pénalité (9- 0). Les Lectourois se réveillent par les avants et permettent à Marchi de passer une 1re pénalité, puis une 2e (31e) et remontent au score. Un large mouvement avant-arrières du SOMR, Peilhet sert Rossat repris à 2 m de la ligne. Un essai raté, pénalités manquées… le tournant du match ? La pause est sifflée sur le score de 9 à 6.

En 2e mi-temps le SOMR donne beaucoup de balles aux Lectourois. Remise en jeu directe en touche, pénalités manquées, mauvais lancers en touche… dur de rester dans la rencontre. Lectoure met plus de densité dans le jeu et Marchi réussit une pénalité (9-9, 58e). Lectoure, plus pressant, se procure des occasions et le SOMR, par un jeu au pied trop court, rend les balles. C'est autour des avants «noirs» que la différence se fait, progression, percussion, fixation, jeu au ras et c'est l'essai de Handouf non transformé. Le SOMR tente de revenir mais en vain. Même si Lectoure joue à 14, l'équipe ne lâche rien et s'assure la gagne. Lectoure continue le championnat, le SOMR y a cru une mi-temps, mais pas assez armé techniquement pour l'emporter.

4_SOM

Maubourguet 9 Lectoure 14

MT : 9 – 6. Arbitre : Florian Esteve. Représentant fédéral : Dominique Couffignau (LOR).

Pour SOMR : 3 P Nadal (4,15,21).

Pour Lectoure : 1 E Handouf (63) ; 3 P Marchi (26,35,58).

SOMR : Nadal, Pecarrère, Grogniet, Peilhet, Urrutia, (o) Caussade, (m) Rossat, G. Barbé, Bordenave, Herman, Capdevielle, Capdegelle, B. Lamothe, Devourdy, Tachousin. Entrés en jeu : L Barbé, Duthu, Latapi, Freschi, Galbardi.

Lectoure : G. Bozza, R. Ciani, Dubuc, Candelon, Seris, (o) Marchi (m) Pavan, Boué, T. Bozza, Lacapère, Faget, Monter, Rouillan, Bourgade. Entrés en jeu : Caussade, Lovato, Betous, Lauray, Handouf, Pitoux, T. Ciani.

   

La fièvre monte

Le thermomètre avait déjà grimpé de quelques degrés ce dimanche au cours du match gagné contre les Baronnies, joueurs et spectateurs avaient démontré que dans les moments chauds, ils savaient répondre présent. Dimanche prochain, il s'agira de monter le curseur à un niveau suppléméntaire car l'enjeu monte en intensité à chaque palier.

Ce sera sur le terrain de Vic Fezensac, à 15 heures que se déroulera le quart de finale Honneur Occitanie Niveau B, contre de vieilles connaissances, le SOMR de Maubourguet. Encore un match couperet, encore un enjeu majeur, la route des demi-finales de Ligue et une opportunité de se qualifier un peu plus loin pour le Championnat de France. Côté sportif, faisons confiance à nos joueurs et leurs entraîneurs pour préparer au mieux ce rendez-vous sur le terrain. Les deux précédentes rencontres, dans le championnat courant, avaient vu la victoire de l'USL, largement à domicile, de peu au retour. Cependant, Maubourguet vient d'aller se qualifier en battant deux fois à l'extérieur des formations ariègeoises et sétoises réputées plutôt rudes, c'est dire. Tout est remis à plat, il faut gagner ou s'arrêter, tous les acteurs en sont conscients.

La différence se jouera aussi ou surtout dans les tribunes car les encouragements et le soutien des supporters a de toute évidence son importance et peut faire la différence. Face à un public bigourdan inconditionnel et plus que chaud bouillant, il va falloir à tout le peuple lectourois une motivation et un activisme sans faille. C'est pourquoi la mobilisation de tous est indispensable avec tous les attributs démontrant son appartenance, il faut que le jaune et noir soit présent partout autour du terrain et le plus bruyament possible tout au long de la partie. Pour cela les Ressegots partiront du stade en bus à 10 heures 30 avec repas pris en route. C'est le moment ou jamais de venir encourager nos joueurs, les plus nombreux et les plus enthousiastes possibles.

CSC_0946

   

Lectoure maîtrise

Beau temps, vent d'autan modéré, pelouse impeccable, tout était réuni pour donner à cette rencontre le parfum si prisé des phases finales. Pour ces retrouvailles avec un adversaire perdu de vue de quelques saisons, les Lectourois ont pris les choses en main dès le coup d'envoi ils ont investi le camp des visiteurs permettant à Joffrey Marchi de passer trois pénalités. Mieux, les avants organisent un ballon porté et emmènent Venet derrière la ligne. En vingt minutes, les Bigourdans n'avaient vu le terrain des locaux que lors des renvois. Ceci les incitait à se révolter et à occuper à leur tour le camp adverse mais les défenseurs locaux se montraient intraitables, quelle que soit la situation ils n'ont pas craqué.

En seconde période, les visiteurs reprennent leur pressing ; la défense assène de tonitruants «tampons» mais, après le carton jaune infligé à Guillaume Bozza, les «vert et blanc» finissent par franchir la ligne pour un essai collectif.

Cela eut le don de réveiller les locaux qui finirent par revenir dans le camp des visiteurs, occupation stérile certes mais qui avait l'avantage de faire passer le temps jusqu'au coup de sifflet final qui envoie les Lectourois vers le tour suivant et vers un adversaire déjà bien connu. Au titre de l'anecdote, la tribune d'Ernest Vila a connu pour sa dernière l'ambiance très chaude des phases finales avec des supporters visiteurs très chauds et des fidèles locaux décidés à ne pas s'en laisser conter. Vivement la prochaine avec des spectateurs tout aussi «caliente».

LECTOURE 16 LES BARONNIES 7

MT : 16 – 7. Arbitre : M. Sicard

Délégué : M. Mirepoix

Pour Lectoure : 1E Venet (18), 3P (1,5,9) et 1T (19) Marchi

Pour Les Baronnies : 1E collectif (66) 1T Tilhac K. (67)

Lectoure : Bozza G. ; Séris, Candelon, Dubuc, Ciani ; Pavan (m), Marchi (o) ; Boué, Lacapère, Bozza T. ; Monter, Faget ; Bourgade, Venet, Mathieu. Sont entrés : Caussade, Lovato, Rouillan, Lauray, Handouf, Pitoux, Rivière. Carton jaune : Bozza G.

Baronnies : Rubio ; Soucaze, Cumoura, Burosse, Viau B. ; Civade (m), Tilhac K. (o) ; Verdier, Agut, Viau G. ; Rebeille, Viau G. ; Fontaine, Fréchou, Viau F.. Sont entrés : Tilhac H., Marquès, Pebay, Baqué, Malo, Thomas, Dabat. Cartons jaunes : Tilhac H., Verdier.

image

   

Réception des Baronnies

En finissant 5e de sa poule, à un point du quatrième Pouyastruc, l'USL dans le classement général de toutes les poules finit mieux classée que son adversaire désigné, Les Baronnies, et aura par conséquent l'avantage de recevoir. Par conséquent, Ernest Vila sera en fête pour la dernière fois avant l'inauguration de la nouvelle tribune. Comme d'habitude, dirigeants et bénévoles mettront les petits plats dans les grands et auront à cœur d'accueillir comme il se doit tous les supporters, sponsors et fidèles amis à ce repas d'avant match qui sera animé de l'apéritif à 11 heures 30, au dessert par le groupe musical Regain.

Côté terrain, joueurs et entraîneurs ne voudront pas être de reste et offrir à ce public enthousiaste, une victoire synonyme de passeport pour la suite vers une potentielle qualification en Championnat de France et aussi vers les phases finales de la Ligue Occitanie. C'est dire que la pression monte peu à peu et que cette rencontre face à des Bigourdans qui furent jadis de rudes adversaires, devra être prise très au sérieux car ils doivent toujours être difficiles à manœuvrer et tenaces jusqu'au coup de sifflet final. Nul ne doute ici que le duo Wencker-Bolzonella aura préparé et motivé ses troupes, des joueurs qui sont conscients de l'enjeu... la victoire ou les vacances, ceux de l'équipe 2 s'en mordent encore les doigts. Venez nombreux les encourager !

03

   

Les choses sérieuses commencent

Ca y est, on y est ! Les phases finales arrivent et l'objectif d'y participer est atteint. Ce sont les joueurs de l'équipe2 qui ont l'honneur de débuter. Désormais les rencontres à venir (en espérant qu'il y en aie le plus possible) les confronteront à des équipes qu'ils avaient perdu l'habitude de retrouver.

Ainsi c'est samedi, sur le terrain de L'Isle de Noé à 17 heures, qu'ils se verront opposés à leurs homologues de Juillan qu'ils n'avaient pas vus cette saison, pour un 16e de finale de la Ligue Occitanie. Pour l'instant l'équipe fanion n'est pas encore en course, ce qui permettra aux entraîneurs de mettre sur le terrain des joueurs en reprise, comme en retour de blessure afin de les préparer aux prochaines échéances. Quant au jeu, il faudra proposer à l'adversaire une défense plus cohérente, des temps de jeu offensif plus déterminés et construits et un soutien de chaque instant. Temps faibles, temps forts, il s'agira d'être toujours très réactif en ayant à l'esprit que désormais, la défaite est signe de vacances prématurées ce qui serait dommage après tous les efforts fournis pour être là. Faisons confiance à nos joueurs, jeunes ou moins jeunes, ils mettront tout en œuvre pour poursuivre l'aventure.

Du côté des supporters, le dilemmes va être difficile à résoudre, les cadets et les juniors jouant à Lectoure, en phase finale également, à 14 et 15 heures 30. Pour ceux qui le souhaitent, il sera possible d'organiser un covoiturage à partir du stade à 15 heures 30.

6_o

   

Lectoure tombe

Ce samedi soir sur les installations du stade de Mezin, Lectourois et Queyrannais présentaient des équipes très mixtes surtout côté gersois pour cette demi-finale du Challenge des 3 Tours.

Et les Lomagnols sont tombés logiquement face à une équipe lot et garonnaise très joueuse. Match joué dans l'esprit challenge avec du rythme.

Pourtant malgré les assauts répétés du RC Queyran dominateur, les Lectourois ont défendu tout au long de cette première mi-temps.

Pénalisée à plusieurs reprises la défense gersoise a failli rompre, mais avec un adversaire maladroit dans la finition ou manquant de réalisme, le score est resté longtemps figé à 0-0.

Deux occasions d'essai furent gâchées par le Queyran et ce n'est qu'à la 35e minute qu'il trouve enfin l'ouverture.

Les Queyrannais mènent 5-0 à la pause et les débats s'équilibrent en seconde période.

Le RCQ rajoutera un essai et l'USL ira du sien à la 49e par Mickaël Chenin

Les Lectourois se procureront deux autres occasions, sans succès, pour un score final de 5 à 18 pour leurs adversaires au terme d'un match plaisant et animé.

image

   

Page 1 sur 6