Vendredi Décembre 13 , 2019
Text Size
   

UNE TRES BELLE SOIREE !

Jeudi 28 novembre, les présidents de l’USL Rugby, Gilbert LEPETIT et Lilian GIORDANO, ont voulu dans sa préparation que cette soirée consacrée aux partenaires, dirigeants, supporters et sympathisants, entraineurs et éducateurs avec la présence des joueurs, soit un beau succès. Pour une première, cette soirée a été très réussie dans une ambiance chaleureuse et conviviale à la plus grande satisfaction de tous. Avec plus de 320 invités ayant répondu favorablement aux invitations, la grande famille de l’US Lectoure a été représentée dans son intégralité lors du lunch dinatoire mené brillamment par le traiteur La Mandoline et le groupe Wallace. Le maire Gérard Duclos et son conseil municipal, Laetitia Pachoud représentant la FFR, Daniel Collet la Ligue Occitanie et Jean Jacques Morlan le CD 32, ont également répondu présent pour soutenir la bonne dynamique de l’USL.

Lors des mots de bienvenue, les présidents de l’USL ont tenu à remercier toutes les forces vives présentes à la fois pour l’aide financière des partenaires mais aussi pour l’implication totale des nombreux dirigeants, éducateurs et encadrants qui sont mobilisés en permanence dans la bonne gestion du club et les diverses festivités de la ville ou dans l’encadrement de nos équipes.

Ils ont également mis l’accent sur les points forts du club avec notamment une formation structurée dans toutes ses catégories qui permet d’alimenter essentiellement les équipes séniors mais aussi sur l’avenir du club en voulant préparer la nouvelle gouvernance dans la continuité grâce également au nouveau complexe sportif en construction dont l’inauguration est prévue au printemps.

Le mot de la fin est revenu au maire Gérard Duclos félicitant tous les acteurs de l’USL avec ses nombreux licenciés, heureux d’avoir pu mener au bout le projet des nouvelles tribunes et ainsi aider le sport dans sa ville.

Photo_Pierre_Loutre

Les chiffres clés de l’USL

Budget : 120 000€

277 licenciés dont 56 séniors, 32 juniors, 28 cadets et 110 licenciés EDR

1 EDR labellisée - 20 éducateurs et entraîneurs formés – 26 encadrants avec accès terrain - 5 arbitres.

50 dirigeants club.

1 club de supporters « Les Ressegots » (110 cartes).

1 Amicale des joueurs et des anciens « Les Poivres et Sels ».

 

La première pierre de la tribune du stade posée

Ce fut un jour de fête au stade de rugby Ernest-Vila pour la pose de la première pierre de la nouvelle tribune et des installations. Les dernières installations dataient de 1952, il était donc nécessaire de se mettre aux normes du jour. Le maire Gérard Duclos a donc posé cette première pierre en présence de l'équipe municipale, d'élus, de présidents des clubs, d'entreprises et des partenaires.

C'est en 2012 que les premières études ont été lancées pour imaginer des infrastructures ad hoc : une tribune couverte de 500 places assises, des vestiaires pour le club et les clubs visiteurs, des vestiaires pour les arbitres, un local infirmerie et des vestiaires pour les écoles. En effet, outre les matches amateurs importants, le stade accueille des visiteurs, des scolaires, des lycéens et des collégiens : le stade municipal qui accueille les élèves scolarisés dans les établissements publics et privés est l'un des sites les plus fréquentés de la ville. Il reçoit en moyenne entre 40.000 et 45.000 personnes par an pour diverses activités ou manifestations, dont le rugby, le football, le tennis, etc.

Il aura fallu des années de gestation, de planification et surtout d'une gestion des moyens pour que l'équipe du maire puisse réaliser ces travaux. C'est un signe fort en faveur de l'éducation et du sport, des supporters et de tous les licenciés de la région. Le coût de l'opération est de 903.105,21 €, partagés entre l'Etat et la préfecture à concurrence de 341.414 €, 110.000 € pour le conseil régional d'Occitanie et supporté par la municipalité pour un montant de 451.691,21 €. Ce montant d'investissement a été rendu possible par la vente des thermes.

Mais cette inauguration a aussi été un moment d'amitié rugbystique lorsque le maire et ses adjoints ont revêtu, avec Gilbert Lepetit et Lilian Giordano, les maillots de l'USL rugby Lectoure, en souvenir de leur présence commune sur le terrain. Rendez-vous au printemps pour l'inauguration officielle de cette tribune.

image

   

Gagnant de la tombola

Le N°1647 est le gagnant de la tombola de la choucroute et aura la possibilité de choisir un de ces tableaux réalisés par Bétina

tableau1 tableau2

   

Repas alsaciens

Le 11 novembre approche et traditionnellement c'est le moment de faire la foire, la Foire de la Saint Martin bien évidemment. A cette occasion, les chalands auront l'occasion de déambuler entre les stands, de faire de bonnes, ou de moins bonnes affaires, et, cette activité creusant les estomacs, tous les visiteurs se rendront sous la Halle aux grains partager sous l'égide des dirigeants et bénévoles du club, de savoureux repas alsaciens. La Choucroute sera comme d'habitude la reine mais le Baeckeofe depuis quelques années trouve ses amateurs et vient la concurrencer sur les tables de l'USL. Le tout sera accompagné d'un apéritif, d'un dessert et de la boisson, vin ou bière, le tout pour un prix inchangé de 20 €. Les habitudes restant néanmoins tenaces, les Lectourois qui ne font pas la foire pourront également venir chercher leur repas afin de le déguster chez eux, en échange de 18 €. Tous les responsables sont déjà au travail afin de combler leurs convives les samedi et dimanche, midi et soir, ainsi que le lundi midi, après les cérémonies officielles.

Avec un seul regret, celui de ne pas pouvoir encourager le dimanche et les équipes séniors qui iront batailler au pied du château de Bretenoux, mais les supporters pourront venir encourager les équipes Cadets et les Juniors qui joueront ce samedi à Lectoure. 

affiche-chourcroute

   

Laetitia Pachoud, vice-présidente de la FFR

l_pachoud

La Coupe du Monde de rugby au Japon approche à grands pas. La FFR XV a évidemment les bouchées doubles ces dernières semaines pour que la France soit prête, tant sportivement qu'en termes de logistique. La Gersoise Laetitia Pachoud en est l'un des acteurs.

La Lectouroise Laetitia Pachoud, est vice-présidente de la fédération française de rugby, en charge de la cohésion sociale. Rencontre…

Vous êtes vice-présidente de la FFR. Donc, ces dernières semaines vous êtes fort occupée ?

Je pense que vous faites évidemment allusion à la préparation de la Coupe du Monde de rugby au Japon. Les joueurs en fait sont partis le 4 septembre dernier avec une délégation fédérale. Des matchs de préparation ont eu lieu le 17 août puis le 30 août. Pour ce qui concerne l'un des volets de mes missions, nous avons mis en place un accueil d'enfants au centre national de rugby la veille des maths du XV de France. Il s'agit d'enfants en situation de handicap.

Et donc, quelles attributions et fonctions ?

Je m'occupe de tout ce qui n'est pas sportif. Que de l'humain : les relations avec le corps des uniformes : pompiers, militaires, gendarmerie… mais aussi, tout ce qui est violences et addictions : violences dans les stades ; alcoolisme ; soupçons de pédophilie ou autre comportements déviants ; toxicomanie ; addictions au jeu… On met en place des actions pour le développement du rugby en milieu rural et montagnard, ou encore pour l'inclusion sociale.

Comment vous êtes retrouvée investie de cette charge de vice-présidente ?

J'étais tout d'abord élue au sein du bureau fédéral. J'y suis en charge de la cohésion sociale. Puis j'ai été sollicitée par le président Laporte, lorsqu'il a fait sa liste, sur proposition de Christophe Reigt, aujourd'hui notre manager de rugby à VII. C'était en fait mon référent de campagne pour l'Occitanie.

Je suppose que le rugby féminin et son développement vous intéressent ?

Je vais être honnête : personnellement, j'ai une préférence pour le rugby masculin. Mais, cela dit, le rugby féminin se développe de plus en plus, et c'est une bonne chose. Il serait totalement idiot de ne pas considérer comme il se doit cet intérêt pour notre discipline. Le rugby féminin fait donc partie à titre égal du mouvement, il mérite tout autant l'intérêt de la fédération et ses actions, notamment au bénéfice de l'équipe de France. Lorsque l'on parle rugby et que l'on porte un maillot, il n'y a pas de distinction sociale, ni de distinction liée au sexe ou à une préférence sexuelle. On parle juste du XV, du X, du VII…

Quel regard sur le sport féminin en général ?

Pour ce qui concerne le rugby : le travail est plutôt bien fait. On réduit les inégalités. Mais, on ne va pour autant se voiler la face : une joueuse de haut niveau ne peut pas prétendre aujourd'hui à un vrai statut professionnel ; elle a un travail à côté. Dans certains clubs, si les deux jouent au rugby, et si l'enfant est malade, c'est maman qui reste à la maison… Les mentalités mettent du temps à changer mais c'est aussi une question financière. Les femmes dans les instances : je dirai, heureusement qu'il y en a ! Avec un regard différent, qui prend plus de recul… Les règles et lois comme elles sont écrites aujourd'hui, les mettent toutefois dans des positions compliquées. Entre le travail, les responsabilités familiales… cela fait des journées très, très remplies. Et on a parfois du mal à tout coordonner. ça freine l'implication des femmes. Il va falloir, notamment, se pencher très rapidement sur le statut des membres décisionnaires associatifs, celles et ceux qui acceptent des responsabilités.

Vous vous intéressez aussi à un sujet sensible, celui de la pédophilie dans le sport, notamment le rugby ?

La fédération a signé une convention avec l'association Colosse aux pieds d'argile qui a pour mission la prévention, la sensibilisation et la formation aux risques pédophiles en milieux sportifs ainsi que dans tous les milieux où l'enfant est présent. Elle a pour objectifs l'accompagnement, l'aide aux victimes et la formation des professionnels encadrant les enfants. Son action ne concerne évidemment pas que le rugby, ni même que le monde du sport. Toutefois, cette action un fil rouge de la fédération puisque c'est notre convention majeure. Les clubs peuvent se rapprocher de la fédération s'ils identifient un souci : un membre club qui pose en problème ou un enfant que des éducateurs auraient pu repérer comme victime potentielle à l'école, chez lui… Colosse aux pieds d'argile apprend à traiter, gérer, ces paroles libérées. Personnellement, je suis en charge de l'antenne Occitanie de l'association.

Comment êtes-vous venue au monde du rugby ?

Je suis née dans un stade (rire), à Lectoure. J'ai fait 17 ans en tant que représentante fédérale. Directeur de match, référent fédéral… De la série, je suis passée en fédérale 2. Voilà 7 ans, j'avais tout arrêté. Je suis retombée dedans il y a trois ans. 

   

Page 1 sur 5

Qui est en ligne?

Nous avons 23 invités en ligne

CO Présidents

Gilbert LEPETIT
Lilian GIORDANO

Présidents d'honneur

Mr le Maire
Gérard DUCLOS
Mr le Conseiller Gal
Georges COURTES
Mr Pierre CANDELON

Vice Présidente

Chargé de relations FFR
Laetitia PACHOUD

Trésoriers

Gisèle GIORDANO
Angélo BETTIN
Resposable C.Financière
Gilbert LEPETIT

Secretaire

Bettina DELAERE @
Responsable administratif

Dirigeants & Bénévoles

  AEBERHARD  Jacques
  AEBERHARD  Simone
  BAUDOUIN  J-Pierre
  BAYONNE  Patrick
  BENZIE  Norma
  BENZIE  Yann
  BETTIN  Morna
  BETTIN  Angelo
  BETTIN  Edwige
BETTIN  Audrey
BETTIN  Bruno
BETTIN  Gwenaelle
BETTIN  M-Hélène
BETTIN  M-Rose
BETTIN  Gaby
CANDELON  Serge
CANDELON  Véronique
CARRAU  Christian
CARRIE  Christophe
COLLODEL  Francis
COLLODEL  Francoise
DARPARENS  Alain
DARPARENS  Michel
DELAERE  Bettina
DELILLE  Serge
DUBROUE  Alain
ESPARBES  Cathy
ESPARBES  Jacques
FAGET  Maryse
FAGET  Claude
GANTENBEIN  Joëlle
GENSAC  Alain
GIORDANO  Gisèle
GIORDANO  Lilian
LACOSTE  Alain
LAFFOURCADE  Robert
LAFFOURCADE  Véronique
LAILLE  M Noelle
LAPORTE  Dominique
LASSERRE  Christine
LEOUTRE  Pierre
LEPETIT  Gilbert
LOUBERY  Cathy
LOUBERY  Christian
LUTZ  Patrick
MARTI  Pascal
MAZZONETTO  Pascal
MARQUIS  Eric
MATEOS  Max
MATEOS  Sylvia
MOSCHET  Jean-Pierre
MONCET  
PACHOUD  Laetitia
PANA  Serge
PICAT  Marjorie
PICAT  Patrick
PICAT  Jessy
POMES  Thierry
RICARDE  Francis
SABBADIN  Gérard
SABBADIN  M-Luce
SABBADIN  Marine
SALESSES  Claude
SCHWEITZER  J-Michel
STERN  Serge
TALLES  Fabrice
TRUILHE  J-Pierre
TURCA  Annette
TONELLO  Serge
TONELLO  Sylvie

Envie de jouer ?

Vous êtes intéressés par le rugby ?

Contacter nous