Lundi Octobre 23 , 2017
Text Size
   

Séniors 2014-2015

Un nouvel organigramme sportif à l'USL

Afin de préparer la saison prochaine dans les meilleures conditions et avnt que la période des mutations ne s'ouvre, les dirigeants de l'USL, autour de Gilbert Lepetit et Lilian Giordano, les coprésidents, ont pris acte des souhaits des membres de l'encadrement sortant et prévu les arrivées nécessaires.

Thierry Pomès, désirant prendre un peu de recul et retrouver un peu de temps pour sa vie privée, s'est retiré de l'entraînement des équipes séniors et de la direction de l'école de rugby. Il reste néanmoins à la disposition de celle-ci pour coacher une des équipes de jeunes. De même, Mitch Darparens, au club depuis avant 2008, année où il avait amené les Reichel B au titre de champions de France, puis entraîneurs des séniors, de l'équipe B puis de la première, a formulé le souhait de s'éloigner du terrain des séniors. Il va prendre la direction de l'école de rugby, tâche ô combien importante, et s'investira dans la formation des plus grands dans l'entente FRLR. Bernard Bétous, à la tête de l'équipe B depuis 2 ans et Alain Darparens, qui donnait un coup de main ponctuel, arrêtent leurs activités au sein du club, même si le second n'exclut pas de venir de temps en temps faire des piges à l'école de rugby.

A la suite de ce constat, la simplification dans l'encadrement des équipes séniors s'imposait et elles seront chapeautées par un manager sportif en la personne d'Eric Larrouy, passé brièvement par Bassous après Vic Fezensac, secondé par des entraîneurs diplômés, Laurent Lannes pour les arrières et Benoit Guizot, gersois mais qui vient de Beaumont de Lomagne, pour les avants. La période de mutations démarre mais la conservation d'une cinquantaine de joueurs actuels est acquise et la venue de 7 à 8 recrues aux postes importants est envisagée. Cette phase de recrutement est bien sûr déjà engagée et le club pourra compter sur le retour de certains éléments qui étaient partis jouer sous d'autres couleurs. Tout devra être bouclé pour le mercredi 22 juillet, date de la reprise des entraînements pour couper cette trop longue période d'inactivité.

 

Dommage pour Lectoure

Challenge des trois tours. Finale; Layrac 28 - Lectoure 16

 Les applaudissements des vaincus aux vainqueurs après un match bien dans l'esprit challenge. /Photo DDM, F.F.

Les applaudissements des vaincus aux vainqueurs après un match bien dans l'esprit challenge

 

Sur la superbe pelouse de Passe d'Agen les lectourois ont résisté une heure durant face à la belle et solide formation de Layrac ténor invaincu de la division Honneur du Périgord-Agenais pour cette finale du challenge des Trois Tours groupe 1.

Pourtant, ce sont les jeunes Lomagnols, qui dès l'entame et sans complexe, vont donner du rythme au jeu tant et si bien qu'ils ouvriront le score dès la 8e par l'ouvreur Jeoffrey Marchi, qui récidive à la 13e par un drop récompensant ainsi les efforts consentis par ses avants. Les Layracais sont alors piqués au vif et réagissent par leur buteur Jérôme Margnac (6-3 15). Mais Lectoure tente et entreprend, c'est ainsi que sur un ballon mal dégagé par les arrières de Layrac, puis récupéré et joué au large, Marchi d'un coup de pied par dessus pour lui-même reprend et sert son partenaire Mathieu Saint-Martin lancé à hauteur pour un splendide essai entre les barres, transformé, l'USL mène 13-3 à la 16e.

Avant la mi-temps, Layrac va remettre les pendules à l'heure et mettre enfin la machine en route, d'abord sur pénalité puis par un essai de son talonneur Garens après pénaltouche pour un 13-13 à la pause.

Marchi à la reprise remet les siens devant sur pénalité, son vis à vis Margnac riposte et les deux équipes sont à nouveau à égalité 16-16.

Puis après avoir tenu une bonne heure, les courageux lectourois vont plier par deux fois et à chaque fois après des touches près de la ligne par Escuraing et Pedron aidés par le puissant pack «bleu et blanc» 28-16 à la 70e, l'AS Layrac pouvait ensuite logiquement lever le bouclier.

Layrac 28 - Lectoure 16

MT 13-13 Arbitre. M. Dos Santos (CA) Touches : MM Many et Pérez-Ybarzabal (CA)
Pour Layrac : 3 E Garens (36), Escuraing (65), Pedron (70), 2T et 3 P Margnac (15, 21, 43)
Pour Lectoure : 1 E Saint-Martin (16) ,1 T, 1 D (13) et 2 P (8, 41) Marchi
LAYRAC. Labedan, Bermejo, Burgain, Paillat, (o) Gaffard (cap), (m) Revel, Symphorien, Pedron, Massardi, Trocmez, Claysac, Jean, Garens, Escuraing. Entrés en jeu :Dabadie, Manet, David, Lacan, Jeanne, Mula, Keonig.
Carton blanc : Jeanne (70)
LECTOURE : Bistrorigo, Ciani, Bozza, Saint-Martin, Arlat,(o) Marchi, (m) Candelon S, Serres, Sourbier, Gaussens, Rizon, Monter (cap), Candelon C, Lassere, Faure. Entrés en jeu : Daubas, Aragon, Sevilla, Couderg, Moncet, Condomine, Lucet.  
Carton blanc : Lassere (50)
 

Clap de fin samedi

C'est déjà samedi que la saison des Lectourois se terminera. Certes le terme est un peu prématuré, l'an passé, l'aventure s'était poursuivie bien plus tard avec de belles satisfactions à la clef. Cette fois-ci, la saison se termine trop tôt, mais elle peut se terminer en beauté puisqu'il s'agira d'aller chercher un titre en Challenge des Trois Tours dans une finale au Passage d'Agen contre Layrac. Attention à l'horaire, cette finale aura lieu à 20 heures, sur le terrain du Passage d'Agen et contre Layrac.

15.03.22_Lectoure_Mauvezin_1.4

Avant de se retrouver pour un long moment sans compétition, nul doute que les joueurs lectourois auront à coeur de ramener un nouveau trophée, avec les équipements offerts en récompense au club, mais ce ne sera pas de tout repos face à une équipe layracoise qui sera dans les mêmes dispositions et vendra chèrement sa peau. Ce n'est pas faire preuve de mauvais esprit que de rappeler qu'en début de saison, pour une rencontre amicale un vendredi soir, l'arbitre avait dû interrompre la partie car certains joueurs en avait oublié le caractère amical. Sans doute que samedi ce souvenir désagréable sera effacé. Que le meilleur gagne.

Rappelons également que ce samedi, sur les terrains d'E. Vila, aura lieu le traditionnel Tournoi de la Ville avec un millier de gamins engagés et que les organisateurs ont encore besoin de toutes les bonnes volontés pour encdrer les rencontres et accompagner les équipes. Merci de votre présence !

   

Fin de parcours pour les réservistes

Ce samedi à Cazaubon, l'équipe II a échoué dans sa quète de finale régionale. Face à une équipe de Riscle plus lourde, plus expérimentée, dans laquelle on sentait le parfum de Fédérale III, à peine quittée, déjà retrouvée, notre vaillante formation a fait le maximum , malheureusement en vain.

Face au vent en première période, les Lectourois ont occupé le terrain adverse, n'étant récompensés que d'une pénalité de Martinelli. Le jeu s'équilibrait et les Risclois prenaient le score par un essai avant de succomber à une magnifique séquence des jaune et noir qui envoyait Martinelli, encore lui, entre les poteaux, essai qu'il se hâtait de transformer. La suite de cette première période vit les bleus user de leur principal atout, le poids et l'expérience de leur paquet d'avants, par des ballons portés, qui, première conséquence, firent hériter au capitaine Allard d'un carton blanc, puis amenèrent le ballon derrière la ligne d'essai. Cependant, à 12 - 10, rien n'était perdu. L'appui du vent permit de contenir l'adversaire dans son camp et Martinelli transforma une pénalité qui fit passer ses coéquipiers devant au score pour un petit point. Hélas en fin de partie, les attaques adverses se firent plus pressantes et sur un coup chanceux, le pilier put aplatir pour faire gagner les siens 17 à 13. Ce sont eux qui affronteront la surprise de la journée, Maubourguet, en finale.

Pour résumer cette rencontre, elle fut à l'image de cette saison, on a vu une jeune équipe, volontaire, joueuse, les anciens ont apporté leur talent et leur expérience, surtout, face à des adversaires lourds et actifs, personne ne s'est échappé, les placages ont été tranchants, on a vu souvent ces panzers reculer et finir sur le dos, et tout le monde est allé au bout de ses forces. Echec cette saison, mais espoir pour la suite.

   

L"équipe réserve s'offre une demi-finale

Alors que l'équipe fanion s'inclinait devant Mauvezin dans une rencontre qui, si elle ne pouvait rien changer au classement des deux équipes, aurait néanmoins mérité d'être gagnée, la phallange des réservistes a continué sur sa lancée. Par une large victoire, elle a assuré sa troisième place, sinonyme de qualification pour la demi-finale du championnat Honneur des équipes II du Comité. Cette rencontre la mettra aux prises à son homologue de Riscle, et ce ne sera pas une partie de plaisir, à 14 heures 30 sur le terrain de Cazaubon, et précèdera le match entre Vic Fezensac et Maubourguet. Au regard des performances précedentes de cette jeune équipe, encadrée par de vieux briscards, une qualification pour la finale est envisageable mais il faudra y mettre courage et abnégation.

Ce sera sans doute le message que feront passer à leurs jeunes coéquipiers les trois pré-retraités, Allard, Bertoumesque et Dulau, qui ont célébré leurs adieux au stade E. Vila, mais qui comptent bien prolonger encore un peu l'aventure. Gageons que tous ensemble ils feront tout pour qu'elle aille loin.

15.03.22_Lectoure_Mauvezin_2.6

Les trois pré-retraités, Berrtoumesque (cumulus), Allard (tétard) et Dulau (chicane)

   

US Lectouroise – RS Mauvezinoise

à Lectoure : US Lectouroise – RS Mauvezinoise : 18 - 25   (Mi-temps : 15 -17)

Arbitre : Mr Isac Patrice Armagnac Bigorre

Délégué : Mr Ceccarello Michel Armagnac Bigorre

pour Lectoure : 2 E, Lasserre (9), Sourbier (14), 1T (9) et 1D (38) Marchi

pour Mauvezin : 3E Coll. (22), Dartre (28) et Marconato (75), 2T (22, 28) 2P (1, 60) Marconato.

ont joué :

à Lectoure : Saint Martin ; Monset, Bozza, Ciani, Arlat ; Marchi (o), Barella (m) ; Sévilla, Sourbier, Sourbier ;Serres, Monter (cap) ; Lovato, Lasserre, Candelon. Sont entrés : Bétous, Serres, Rizon, Lucet, Mistrorigo, Gaussens, Candelon.

à Mauvezin : Masarotti ; Dartre, Marconato, Giussen, Bonnet ; Bach (o), Cadeot (m) ; Bouch, Marconnet, Idrac ; Clermont, Idrac (cap) ; Richard, Rueda, Bareste. Sont entrés : Mazeret, Marconato, Castillon, Rachail, Angeloni, Lemoine, Villemur. Carton blanc : Marconato (44), carton jaune : Marconato (67).

Pour un match de clôture, sans grand enjeu de surcroit, les deux équipes se sont efforcées de produire du jeu et du spectacle. Alors que les visiteurs attaquèrent pied au plancher, obtenant une pénalité dès la première minute, les Lectourois reprirent les choses en main par un premier essai de Lasserre suite à une pénaltouche (9) puis récidivèrent sur une même action par Sorbier (14). Les Mauvezinois multiplièrent alors les attaques et passèrent la ligne à deux reprises, sur pénaltouche eux-aussi (22) puis par leur ailier Dartre (28). Marchi, par un drop, permettait aux siens de finir à la pause à deux points. La seconde période vit les deux formations se livrer à un jeu stérile d'attaque-défense, Marchi donnant momentanément l'avantage à Lectoure, mais Marconato lui répondit aussitôt. A deux points, tout était possible pour les locaux mais à cinq minutes de la fin, sur un ballon cafouillé dans leurs 22 mètres, Marconato, encore lui, donnait un avantage définitif à Mauvezin.

A noter que grâce à sa victoire, 33 à 5, la réserve lectouroise a gagné sa place en demi-finale du championnat régional.

   

Mauvezin match de clôture à E. Vila

Ce dimanche se jouera le dernier acte de la phase régulière de cette poule Honneur et les Lectourois auront l'avantage de conclure à domicile contre les voisins de Mauvezin. Pour l'équipe une, les carottes sont cuites, la place de septième semble définitive quoiqu'il se passe mais il serait souhaitable, devant son public de terminer sur une bonne note. Au match aller les adversaires étaient bons à prendre, cela n'a pas eu lieu, mais depuis ils ont repris du poil de la bête. Pour eux l'enjeu d'une victoire serait de dépasser Maubourguet qui se rend à Masseube, mais ce serait pour une cinquième place non qualificative. Pour nos jaune et noir, en dehors de rester maîtres sur leur terrain, la motivation sera de préparer au mieux la finale du Challenge des Trois Tours du 4 avril.

15.03.08_St_Lary_Lectoure_2.4

Pour l'équipe deux, il en va tout autrement. Elle est actuellement quatrième, donc qualifiée, mais à égalité avec Maubourguet qui s'en va à Masseube, Masseube qui n'est qu'à trois points des deux précédents. C'est dire l'enjeu pour ces trois équipes. Nos Lectourois seront à priori plus tranquilles puis que l'adversaire du jour n'a plus rien à espérer, alors que l'autre rencontre sera à fort enjeu, mais il s'agira néanmoinns d'être vigilant pour éviter tout faux pas.

Pour complèter cette dernière journée, l'école de rugby invite tous les parents, amis et supporters à un repas d'avant match, la truffade est au menu pour le prix de 15 €, entrée au match comprise. Pour s'inscrire, prière de téléphoner à Cathy au 06 50 45 46 83.

   

Un dimanche de repos bienvenu

C'est parce que la rencontre contre Plaisance s'était jouée à l'inverse de toutes les autres rencontres de la poule à cause de l'état des terrains que nos Lectourois seront de repos ce dimanche et pourront observer les résultats de leurs concurrents.

Pour l'équipe I, les positions sont pratiquement définies et la septième place actuelle semble définitive. Il restera néanmoins à rencontrer Mauvezin à E.Vila le 22, jour d'élections. Cette année, l'USL, montée de Promotion ne l'oublions pas, ne participera pas à la course à la qualification en championnat de France mais ne redoute pas non plus les affres de la descente. Le match de dimanche dernier en est le symbole, car face à un adversaire qui, lui, joue la montée et malgré le score qui semble lourd, les jaune et noir n'ont pas été ridicules loin de là et ont même fait douter les Bigourdans pendant une mi-temps. Les avants ont fait une très grosse partie, les arrières ont tenté, mais un manque de finition et quelques grossières erreurs défensives ont permis à Saint Lary de scorer six fois contre deux, le même score en matière de cartons, dont un rouge pour les locaux, alors que certains semblaient trouver inutile la présence de trois arbitres officiels. Quelle aurait été la physionomie du match sans un trio ?

Quant à l'équipe II, sa place dans les quatre premiers est quasiment assurée, il faudra assurer contre Mauvezin, mais au vu du comportement de tous dimanche dernier, il n'y a pas à s'inquiéter. La défense a étouffé les velléités des Aurois dans l'œuf et les attaques se sont multipliées, toutes n'ont pas abouti mais le mouvement était lectourois. Cette formation est pleine d'avenir et mérite tous les encouragements.

   

St Lary voyage au pays du ski

Ce dimanche, les Lectourois s'en vont à l'autre bout du comité, dans le pays des vrais montagnards, rencontrer les seconds de la poule honneur. Ceux-ci conservent de grandes ambitions et le prouvent au fil des matchs même si, même si, leur élan avait été ralenti lors du match aller à Lectoure. Les Aurois étaient venus confiants et décidés à ne faire qu'une bouchée du petit promu et étaient repartis avec une nette défaite. Gageons que leur encadrement va leur rappeler cet épisode peu glorieux et que la tâche de nos Lomagnols va être très ardue pour faire bonne figure. Mais, comme souvent la difficulté et la réputation des adversaires semblent les motiver, ils ne cèderons pas facilement la peau de l'ours si d'aventure les chasseurs voulaient la vendre avant de l'avoir tué. La rencontre de dimanche dernier contre Plaisance en est une rassurante preuve, car, dans des conditions difficiles, contre un adversaire, Plaisance, qui n'a pas baissé les bras, les protégés de Pomès et Darparens ont joué, tenté et réussi des attaques bien construites, avec des transmissions assez sures malgré le ballon lourd et glissant et des appuis hasardeux. Les conditions de jeu ne seront certes pas meilleures en Bigorre et nivellerons les capacités des deux équipes, pourquoi ne pas rêver à une bonne surprise.

15.03.01_Lectoure_Plaisance_1.4

Du côté de l'équipe II, elle n'a pas joué, mais s'est sérieusement entraînée ce dimanche. Elle reste en course pour faire partie des quatre qualifiés et ce serait une juste récompense au regard de l'engagement de tous ces jeunes, et moins jeunes, tout au long de la saison.

Pour encourager tout ce petit monde, les Ressegots se déplaceront en car, qui partira du stade dès 9 heures, avec dans les soutes, un repas où figure entre autres la galantine de poule de Lydie. Avis aux amateurs.

   

Réception de Plaisance

Ce dimanche verra les Plaisantins débarquer à E. Vila pour l'avant dernier match des Lectourois à domicile. Des incertitudes planent sur ce programme : les visiteurs viendront-ils, à une ou deux équipes (leur réserve ayant déjà trois forfaits à son actif), leur équipe fanion n'a pas joué dimanche dernier, le terrain sera-t'il praticable au vu des dernières précipitations ? Que de questions et pourtant il s'agit de tout préparer comme si de rien n'était. Du côté des joueurs, ils seront motivés par l'envie de faire oublier leur prestation ratée de Vic en retrouvant les fondamentaux contre un adversaire en difficulté mais qui les avait battus au match aller. La réserve, si elle joue, pourra espérer retrouver une des trois premières places. Trève de conjonctures, il s'agit de tout préparer pour ne pas commettre d'impair et l'emporter largement.

15.02.22_Vic_Lectoure_2.3

les frères Dubedat conduiront-ils la réserve à la victoire?

Les Rességots, pour l'occasion, proposeront un repas d'avant match, sans doute pour la dernière fois cette saison, avec au menu une excellente garbure à l'ancienne à base de confit de canard. Pour ce repas typiquement gascon, prière de s'annoncer au 06 80 91 14 25.

   

Vic 35 - 6 USL comme prévu ce fut dur

Ce déplacement à Vic Fezensac ne s'annonçait pas de tout repos, personne n'a eu l'occasion de se reposer et au retour, les valises étaient pleines.

L'équipe deux pouvait enfin évoluer à 15, merci aux deux clubs capables de jouer le jeu dans cette poule, mais l'arbitre officiel n'avait pas daigné prévenir de son absence. Ce fut donc un arbitre local et bénévole qui officia. La première mi-temps fut équilibrée, les locaux marquèrent un essai avant la pause, mais en seconde période, nos lectourois se laissèrent surprendre par un nouvel essai parti d'une séquence confuse et le score de 15 à 3 est particulièrement sévère.

15.02.22_Vic_Lectoure_1.3

Quant à l'équipe fanion, elle a fait illusion pendant une mi-temps. Les choses avaient mal commencé puisque dès la 5e minute, l'opération portes ouvertes avait commencé, deux placages manqués laissaient l'ailier vicois aller à l'essai facile. Le reste de cette première période vit les lectourois camper dans le camp adverse, les avants mettant à mal leurs adversaires, sans que pour autant cette domination ne soit récompensée par autre chose que deux pénalités de Marchi. Après le repos, les locaux étaient réveillés, les visiteurs anesthésiés. Plus de jeux d'avants, une défense élastique et peu virulente, des ballons péniblement récupérés aussitôt rendus plein champ par des coups de pied approximatifs. Résultat : quatre essais transformés en une demi-heure. Une telle prestation est à classer très vite dans les faux pas mais aussi dans les mauvais exemples à ne pas suivre pour les trois dernières rencontres.

   

Encore un déplacement difficile

Il est certain que la fin de cette première phase du championnat ne va pas être de tout repos pour nos joueurs car, si les deux réceptions de Plaisance et de Mauvezin sont tout à fait abordables, les déplacements de Vic Fezensac et Saint Lary seront plutôt périlleux. Ce sont là deux équipes qui jouent leur place dans les quatre premiers et souhaitent avoir le classement le plus favorable pour la seconde phase, c'est dire leur motivation. Pour nos Lectourois, il en va tout autrement. En début de saison, on savait que si l'une des quatre places qualificatives était un objectif ambitieux, il était normal de figurer en cinq ou en sixième position. Désormais, il est surtout devenu impérieux de ne pas échouer en huitième position, car, comme d'habitude, il n'est toujours pas clair de préjuger des décisions du comité pour la saison prochaine. Par conséquent, la lutte sera acharnée jusqu'au bout aves les voisins Condomois et Mauvezinois et il ne faudra laisser traîner aucun point en route. C'est dire la détermination de nos joueurs à ne rien lâcher lors de ce déplacement dominical.

15.02.15_Lectoure_Masseube_2.1

Du côté de l'équipe II par contre, l'avenir est plutôt tourné vers le haut, puisque actuellement troisième, il est tout à fait possible d'envisager une qualification, à condition toutefois d'éviter tout faux pas, même si ce dimanche il faudra batailler avec le premier de la poule. Faisons confiance à cette jeune phalange pour donner son meilleur à chaque rencontre.

Les supporters des Ressegots partiront en covoiturages à 13 heures du stade.

   

Page 1 sur 5