Lundi Octobre 23 , 2017
Text Size
   

Seniors 2012-2013

Lectoure, fin de saison prématurée

C'est à Montestruc, samedi, que s'est terminée la saison des seniors lectourois. L'équipe réserve était confrontée à Condom pour une demi-finale régionale des réserves promotion. En première période, les joueurs de la Ténarèze prennent le score par un essai «portes ouvertes» et une pénalité alors que, côté lomagnol, Noguès garde le contact avec deux pénalités.

Dommage d'arrêter si tôt./Photo DDM.

La reprise est l'occasion d'un coup de tonnerre des Lectourois. L'ouvreur adverse envoie le ballon directement en touche, s'ensuit une mêlée au centre du terrain. Armengol, entré en numéro 8, s'empare de la balle et, en solitaire, passe toute la défense adverse en revue pour aplatir entre les poteaux. Noguès s'empresse de transformer et l'espoir de la victoire emplit alors le cœur des joueurs et supporters. Nul ne pouvait savoir que le score des Lectourois était clos. Malgré les encouragements des joueurs de l'équipe I, en tenue de vacanciers, les «jaune et noir» ne peuvent que constater la supériorité des Condomois qui franchissent la ligne encore une fois et bénéficient de deux pénalités pour se qualifier, 23 à 13. Nul n'a à rougir de cette défaite qui met fin à une saison dont il faudra tirer un bilan objectif. Les espoirs du club restent sur les cadets et les juniors de l'entente qui joueront samedi.

Pour rencontrer les joueurs et soutenir le club, rappelons à tous ses amis que le repas de pâtes aura lieu vendredi et samedi, à midi et le soir, sous le chapiteau, à l'occasion de la fête de la ville.


Condom. Rugby : la réserve de la SAC en demi-finale

 

Aujourd'hui Lectoure vs Condom à Montestruc.

Il n'est pas facile de faire l'annonce d'une rencontre quand on connait l'adversaire depuis dix jours mais quand la date est annoncée le 21 et le lieu inconnu jusqu'au mardi. Finalement l'info ets tombée, la rencontre aura lieu à Montestruc, mais … le samedi 20 à 17 heures.

Peu importent le lieu, l'adversaire et l'horaire, les joueurs lectourois de la « deux » qui auront su batailler tous les dimanches dans des conditions difficiles, avec un effectif fluctuant de rencontre en rencontre, auront l'occasion de se retrouver pour se faire plaisir et tenter de finir cette saison galère en beauté. Cette opposition contre Condom, ce derby entre voisins, sera le moyen de prouver que les petits, les sans grades, les supplétifs qui jouent en lever de rideau devant un maigre public, sont un maillon important de la chaîne qui amène l'équipe fanion à représenter un club avec panache.

Espérons que de très nombreux supporters, à la fin du tournoi des jeunes à Lectoure, feront le court déplacement à Montestruc pour encourager ces sportifs modestes mais méritoires, si importants dans la structure du club. A samedi !

Condom. la réserve doit passer le cap

 

USL Rugby; stop ou encore …

13.03.24_Vic_2.3Marciac dispose de Lectoure

Les cloches sont revenues et pour Quasimodo, même si l'église de Marciac n'est pas Notre Dame, c'est l'occasion de les sonner aux oreilles de nos lectourois. En effet, pour ce (peut-être) dernier voyage en phase de qualification, les jaunes et noirs sont tout à la fois, dos au mur, condamnés à l'emporter, et même pas maîtres de leur destin. Cela fait beaucoup ! De quoi regretter amèrement les quelques errements de la saison.

Faisons le point : il faut que l'USL l'emporte sur le terrain de Marciac et que dans le même temps Louey aille gagner à Vic sans laisser prendre le bonus défensif aux Vicois. Deux conditions dont au moins une est illusoire mais il faudra néanmoins se raccrocher à ce mince espoir pour tenter de finir cette saison en beauté. A coeur vaillant, rien d'impossible !

Pour l'équipe réserve, l'enjeu est un peu moins restreint, une victoire est indispensable pour éviter toute surprise mais, au vu des résultats de la réserve marciacaise jusqu'à présent, l'obstacle n'est pas insurmontable. Les supporters lectourois devront être à l'heure pour encourager les petits. De toutes les façons, l'échéance est là, nous saurons dimanche soir si nous avons fini de voyager ou si nous continuons pour une ou les deux équipes.

   

Marciac en mode «qualif»

Carton plein pour le rugby et les joueurs marciacais après ce troisième match de championnat en barrage sur le stade de Lectoure, qui confirme ainsi le renouveau du rugby marciacais pour les phases qualificatives et qui valide aussi les 2 victoires à domicile obtenues précédemment. Victoire certes difficile (15 à 13), obtenue dans les dernières minutes grâce à 2 mauls portés, bien joués et bien aboutis, mais victoire très importante pour la suite de la compétition et qui assure déjà le maintien dans cette série de promotion honneur pour la saison prochaine. Elle place l'équipe en tête de sa poule pour les phases finales du comité AB.

À ce jour, l'équipe I est donc leader au classement avec une large avance sur ses poursuivants, ce qui permet d'assurer le reste des matches avec confiance et de jouer avec sérénité et sérieux les 2 confrontations qui restent à jouer, à savoir ce dimanche 17 mars, à Vic-Fezensac, et le dimanche 24 mars, à Louey, face au Marquisat.

Le dernier match officiel de cette deuxième phase sera le dimanche 7 avril, au stade de Marciac, contre Lectoure, à l'occasion de la journée des sponsors et des partenaires du club.

Pour l'équipe II, les résultats sont un peu en dents de scie et malgré tout leur courage et leur vaillance, ils ne se sont inclinés que de 2 petits points dimanche. Souhaitons que pour les prochains matches ils gardent toujours cette envie et cette volonté de vouloir ramener un bon résultat.

Faisons donc confiance aux nouveaux entraîneurs et aux joueurs, ainsi qu'aux dirigeants pour maintenir la pression jusqu'au dernier match, les supporters et les sportifs de la région seront aussi présents au printemps pour encourager leur club en phase finale.

   

Lectoure 17 - 19 Vic Fezensac

Arbitre : Huertas Charles (AB) Délégué : Pradines Alain (AB)

Mi-temps : 10-6.

Pour Lectoure : 2E Séris (32 ; 80) , 1P Séris (19) 2T Séris (32) Dubedat B. (80)

Pour Vic Fezensac : 2E Laffargue ( 47) Massarotto (63) 3P : Laffargue (5,35) Guiraudie ( 51)

Ont Joué pour Lectoure : Dubedat B. , Rivière, Arlat, Bozza, Séris ; Saint Martin (o), Dubedat A. (m) ; Sévilla, Armengol, Monter ; Giordano C. , Sourbé ; Lovato, Lasserre, Banel. Sont entrés : Ciani, Mielan, Giordano R. , Gasc, Dentella, Barella A. , Barella O. Entraîneurs : Bortolussi, Darparens.

Carton Blanc : Rivière

Ont joué pour Vic : Peres ; Laffargue, Quesada, Bianchini, Peffau ; Guiraudie (o) , Jaffres (m) ; Gallon, Massarotto, Gaspa ; Delary Delatour, Ferrarro ; Joya, Dorgno, Terrats. Sont entrés : Lestrade, Delatorre, Rossi, Rocal, Bourrust, Polesello, Nougues. Entraîneurs : Escoffié, Larrouy.

Carton Blanc : Ferrarro (19, 69)

Réserves : Lectoure – Vic : 7 – 32.

Nous n'irons plus au bois, les lauriers sont coupés. En ce premier dimanche à la saveur printanière, ce dimanche des Rameaux a vu les pousses vertes des espoirs lectourois coupées à ras sans être benies. Ce n'est pas faute d'avoir essayé car la première période a été dominée par les locaux malgré une bonne entame des Vicois. Un essai de Séris en bout de ligne, transformé par lui-même après une pénalité, aurait pu les mettre à l'aise mais Vic tenait le score avec deux pénalités, toutes deux aux 22 mètres et face aux poteaux. La seconde période voyait les visiteurs reprendre les devants par un essai accordé alors que le ballon avait été laché, une pénalité puis un autre essai en coin. Les joueurs lectourois ont bien tenté de revenir dans la partie avec de multiples attaques, des percées tranchantes notamment de Sévilla ou Arlat, avortées pour des soutiens ralentis ou des fautes. Leurs efforts auraient pu être recompensés par deux pénalités manquées, et l'essai plein de volonté de Séris en toute fin de partie n' a fait que donner le point du bonus défensif et une brassée de regrets pour cette phase qualificative décevante.

 13.03.24_Vic_1.2

les Lectourois auront tout tenté, mais en vain.

Vic. Le printemps qui chante

   

Rencontre décisive ce dimanche à E. Vila.

Sans vouloir ignorer les rencontres de dimanche dernier, ni minimiser l'importante victoire de la une au Marquisat, ni oublier l'importante défaite (au niveau du score) de la réserve, décimée dans son effectif, il nous faut relever l'importance des rencontres du dimanche à venir.

L'option maintien en Honneur-Promotion semble définitivement assurée, à moins d'une accumulation de catastrophes sur les deux derniers matchs. Reste l'objectrif essentiel, une qualification pour les demi-finales régionales et plus si affinités. Tout reste possible et les cartes sont bien dans les mains des joueurs lectourois. La première levée aura lieu ce dimanche, à domicile, contre le concurrent direct à la deuxième place qualificative, c'est à dire Vic Fezensac. Cela est valable pour les deux équipes de l'US Lectouroise et soyons persuadés que l'une comme l'autre seront particulièrement motivées pour remporter la victoire. La tension sera à son maximum sur le terrain, espérons seulement que les acteurs sauront éviter les gestes que nous avons vu au match aller. Une victoire lectouroise, en privant les visiteurs du bonus défensif, permettrait d'effectuer le dernier déplacement à Marciac l'esprit plus serein et de ne pas être obligé à l'impossible exploit. Espérons que tous, du titulaire au remplaçant, seront convaincu de l'importance du rendez-vous.

Rendez-vous que donnent également l'Ecole de Rugby et le club des supporters, les Ressegots (souhaitons qu'ils n'aient pas l'occasion de justifier leur nom), pour le repas d'avant match, dès 11 heures 30 sous le chapiteau, pour la dégustation d'un civet de chevreuil, grâce à l'apport des sociétés de chasse de Lectoure, Plieux et Castet Arrouy. Que tous en soient remerciés et à dimanche!

13.03.17_Louey_1.1

 Légende photo : les Lectourois ont su mettre la pression sur les Marquis.

   

USL - Marciac

USL : bonne réaction de l'équipe II

Belle attitude du jeune Nagel./Photo DDM. ()

Belle attitude du jeune Nagel

En lever de rideau de l'équipe fanion et sous un beau soleil printanier, les nombreux spectateurs présents au stade Ernest-Vila ont pu apprécier la bonne réaction de l'équipe II en seconde mi-temps. Devant une équipe marciacaise plus expérimentée qui a concrétisé sa domination en marquant deux essais dont un transformé, les Lectourois sont menés 0 à 12 aux citrons.

Dès le début du second acte, les joueurs de l'USL accélèrent le jeu et font courir des visiteurs qui, progressivement, sont dépassés par le rythme imposé. Les «jaune et noir» sont récompensés à la 41e par un bel essai en bout de ligne de Ferronatto, suite à une bonne récupération de «Popol» Lagleyse et à un ballon rapidement écarté. Ensuite, les Lectourois sont présents sur toutes les phases de jeu et exercent un bon pressing sur leurs adversaires.

Les jeunes Lectourois, en confiance, mettent petit à petit la main sur la rencontre et sont à nouveau récompensés par un bel essai en bonne position de Julien Marty qui est bien venu attaquer la ligne à l'intérieur du 10 (47e).

En rajoutant les deux transformations de Candelon, Lectoure, à 14 à 12, prend les clés du camion et ne les lâchera plus jusqu'à la fin de la rencontre grâce à une belle solidarité et beaucoup de vaillance, au plus grand plaisir de leur coach Laurent Lannes.

   

Une semaine importante pour l'avenir.

Le dimanche à Vic Fezensac a été trompeur pour les Lectourois et leurs supporters. Le temps ensoleillé pouvait faire croire, après des semaines de grisaille maussade, a un retour du printemps et une douce chaleur bienfaitrice. Malheureusement un mauvais vent d'autan vint dissiper ces illusions. Pour les deux équipes, les intentions étaient bonnes, l'énergie, sans doute solaire, était aussi de la partie, cependant comme l'autan fait claquer les volets, la défense a été à éclipses, un coup fermé, un coup ouvert à deux battants. Les Vicois ont su profiter de l'aubaine, ce n'est pas qu'ils étaient supérieurs mais ils ont su se glisser dans les ouvertures au bon moment. L'essentiel désormais pour l'encadrement lectourois est de remobiliser les troupes, de récupérer des blessés qui font cruellement défaut sur le terrain ou sur le banc.

Dimanche s'annonce la venue de Marciac, qui, comme d'habitude fait une première phase en dent de scie et se montre redoutable dans la phase de qualification. Les jazzmen viendront à E.Vila auréolés de déjà deux victoires et il ne sera pas simple de les faire tomber de leur piedestal. Pourtant la victoire pour les deux formations lectouroises est indispensable pour ne pas se faire décrocher et préserver les chances de qualification.

Le public, attendu en masse, se verra offrir la possibilité de se régaler au repas d'avant match, proposé par l 'école de rugby, un cassoulet servi dès midi sous le chapiteau.

 13.03.03_Vic_1.3

Qui est entré du mauvais côté sur le maul ?

   

UAV vs USL

Vic-Fezensac - Lectoure : vraiment une forte envie de conclure

Les deux formations pêchent dans la finition et veulent retrouver leur efficacité demain.

[LEG_LEGENDE]Lectoure a bien entamé son championnat en allant gagner à Louey.
Lectoure a bien entamé son championnat en allant gagner à Louey.

Considérée à raison comme la petite sœur de l’Honneur, la Promotion a pourtant un parfum bien différent, puisqu’elle marie lutte pour la qualification et pour le maintien. Cette symbiose conduit à des matchs âpres à enjeu où souvent l’inhibition prévaut. Pourtant, ces poules de quatre ne comportent que six journées et les dénouements arrivent souvent très vite.

Pensionnaire d’Honneur l’an passé, Lectoure avait perdu totalement le fil de sa saison en chutant dès les deux premières journées de cette seconde phase. Rageant surtout lorsque la première avait été réussie avec une seconde place. Pour cet exercice, l’USL a retenu la leçon et même si le succès face à Louey a été compliqué à obtenir, les quatre points suffisent au bonheur lomagnol.

Lectoure affaibli

« Cela a bien commencé mais ça a été rude car on a une équipe remaniée et un peu légère devant, explique Franck Bertolissi, de retour sur le banc lectourois. Il faudrait qu’on arrive à faire un coup à Vic. Maintenant on sait qu’ils doivent gagner à tout prix en ayant perdu à Marciac. On sait très bien que ce sera un match au couteau. Face à Marquisat on a eu du mal à gagner. On s’est créé bon nombre d’occasions sans concrétiser et à partir de là on a commencé à se poser des questions. J’espère que dimanche on trouvera des solutions pour conclure. »

Rayon mauvaise nouvelle, les blessures de Seris et Tonello n’arrangeront en rien les velléités offensives lectouroises face des Vicois déçus d’être rentrés bredouilles du Stade de la Sape. En perdant en dix minutes chrono, l’UAV s’est mise sous pression car un autre résultat qu’un succès face à Lectoure les éloignerait presque définitivement de la qualification.

Après un très bon début d’année 2013, le soufflet vicois est retombé, que ce soit à Eauze ou à Marciac. « On prend trois essais pratiquement en contre, explique Éric Larrouy, coach de l’UAV. Nous, nous ne concrétisons pas nos actions. On ne fait pas de mauvaises choses mais au final on a perdu… C’est une équipe très jeune et à certains moments il y a des défaillances, on se perd un peu, on relance des ballons pas relançables. Ce sont des erreurs de jeunesse et cela donne des performances en dent de scie. Si on joue comme on sait le faire, cela devrait le faire. »

Pour ne pas décrocher

En cas de revers conjugué à un succès marciacais face au Marquisat, le break serait presque déjà fait dans ce groupe car ASM et USL pointeraient toutes deux à huit points. Un décrochage que voudra par-dessus tout éviter Vic-Fezensac. Aux Tangos de répondre présent sous peine d’être presque condamnés à se taire lors des quatre dernières journées.

   

Déplacement délicat

Le week- end dernier a été faste pour les couleurs lectouroises que ce soit chez les jeunes ou les séniors. En effet, les cadets avaient ouvert le bal le samedi au Marquisat (déjà) en allant gagner 24 à 20, alors que les juniors FLRL l'emportaient à Fleurance sur leurs homologues de l'Isle Jourdain 15 à 10.

Il ne restait aux séniors qu'à en faire autant le dimanche. L'équipe deux, avec beaucoup de courage et d'abnégation, a pris la mesure des ?marquis ? en résistant aux charges rugueuses des vieux grognards et aux assauts des chevaux légers visiteurs. Mission accomplie, 10 à 3, même s'il a fallu trembler jusqu'au coup de sifflet final. Pour les équipiers premiers, il en est de même le travail a été fait même s'il aurait pu être mieux fait sans les inévitables fautes de main ou de goût qui ont fait durer le suspens jusqu'à la bagarre finale.

13.02.24_louey_2.3

Ce bon début dans cette poule de qualification, à domicile certes, devra être confirmé dès dimanche sur le terrain des Vicois qui, après leur défaite sur le terrain de Marciac voudront assurer leur suprématie sur leurs terres. Déplacement délicat par conséquent et il faudra compter avec le soutien de tous les supporters qui feront le voyage en covoiturage à partir du stade dès 11 heures 30. A noter également et dès aujourd'hui sur vos tablettes, le dimanche 10 mars aura lieu un repas d'avant match organisé par l'école de rugby, au stade avec un excellent cassoulet au menu. Avis aux amateurs !

Légende photo : les bons ballons d'attaques ont été rares à négocier.

   

Lectoure 13 – Louey Marquisat 8

Lectoure  – Louey Marquisat (Mi-temps : 6 -8)

Arbitre : M. Ricard Philippe AB        Délégué : M. Fernandez Xavier AB

Pour Lectoure : 1E Barella (66) 2P Saint Martin (3,39) 1T Saint Martin M. (66)

Pour Louey Marquisat : 1E Ferreirit (9) 1P Bidau (26)

Lectoure : Dubedat B.; Rivière, Saint Martin, Bozza, Arlat ; (o) Séris, (m) Dubedat A. ; Tonello, Gasc, Monter ; Giordano C. , Sévilla ; Mielan, Lasserre, Banel. Sont entrés en jeu : Lovato, Giordano R., Ducos, Armengol, Saint Martin M., Barella.

Carton jaune : Saint Martin

Marquisat : Dullort ; Bidau, Dejardin, Pedrito C., Jouanolou ; (o) Tapie ; (m) Ferreirit ; Traves, Maystre, Lestrade ; Maudri, Garcia ; Dhugues, Pedrico P., Halot. Sont entrés en jeu : Dominguez, Mahot, Petrissans, Dubos, Joly, Pomès.

Carton jaune : Pedrico P.

13.02.24_louey_1.1

Par un froid sibérien, les acteurs se sont très vite mis en action et les Lectourois ont ouvert le score dès la troisième minute par une pénalité. Cependant, les visiteurs feront jouer leur puissance sur des ballons portés efficaces, dont l'un sera conclu par Ferreirit dès la 9e, cet essai n'étant pas transformé. A partir de ce moment, les locaux vont prendre l'avantage territorial sans pourtant arriver à conclure leurs nombreuses attaques par la faute de trop de ballons échappés, le froid n'étant sans doute pas étranger à toutes ces maladresses. Les «marquis» ne seront menaçants que sur la puissance de leurs avants qui permirent à leur buteur d'agraver le score sur pénalité, alors que Saint Martin limitait les dégats juste avant la mi-temps. En seconde période, les Lectourois prirent totalement le jeu à leur compte et multiplièrent les attaques, plein champ ou au près. Le filou Barella, tout juste entré en jeu et avant de sortir très vite, en profita pour marquer entre les poteaux et transformer dans la foulée. Les visiteurs ne firent que de rares incursions dans le camp adverse sans convertir les pénalités obtenues et la partie se conclut sur un partage de marrons chauds, histoire de se réchauffer des mains frigorifiées.

   

Place aux qualifications pour l'USL


La première phase du championnat régional s'est enfin terminée ce dimanche, aux Baronnies. La messe était déjà dite quant à la qualification en honneur, ratée depuis plusieurs dimanches, et il s'agissait simplement de terminer honorablement cette première partie. Malheureusement, pour la première du nouveau coach Bortolussi, les choses se sont déroulées comme pour la plupart des rencontres de cette saison, avec beaucoup de volonté, d'allant, de bonnes initiatives mais avec aussi des erreurs, fautes de main ou de placement qui annihilent la domination que les joueurs lectourois mettent en place. Il va s'agir pour cette nouvelle phase de la saison de gagner en assurance, de sécuriser les mouvements d'attaque et de ne plus se laisser prendre naïvement en défense.

Beau pas de deux des frères Giordano./Photo DDM. ()

Ce dimanche sera l'occasion de mettre en place ce jeu tant attendu face au Louey-Marquisat, qui composera cette poule avec Vic-Fezensac et de vieilles connaissances, en l'occurrence Marciac. La qualification pour l'une des deux premières places est tout à fait à la portée des Lectourois, pour peu que la confiance revienne et un buteur pour rentabiliser les occasions gagnées dans le jeu courant.

Le rendez-vous est fixé à 15 h 30, au stade Ernest-Vila, sachant que l'équipe réserve rencontrera le même adversaire, à 14 heures.


   

Page 1 sur 4