Mercredi Mai 27 , 2020
Text Size
   

Séniors 2019-2020

L'USL respecte son valeureux adversaire

à Lectoure : US Lectouroise – Stade Maursois : 50 - 5     (Mi-temps : 19 - 5)

Equipes réserves : Forfait général du Stade Maursois

Arbitre   : Mr Diaz Anthony
Délégué : Mr Montaut Yves

pour Lectoure : 8 E : Armengol (3), Rockhvadze (14), Saint Martin (19), de pénalité (47), Lauray (53, 78), Collectif (60), Caussade (65) ; 4 T : Séris (14, 19), T. Bozza (65, 78).

pour Maurs : 1 E : Latremolière (36).

ont joué :

Lectoure : G. Bozza (cap) ; Séris, Candelon, Saint Martin, Rivière ; Rockhvadze (m), Sentgès (o) ; Boué, Armengol, T. Bozza ; Lauray, Daushvili ; Bielle, Bétous, Bes. Sont entrés : Caussade, Laran, Fabas, Lacapère, Pitoux, Baurens. Carton blanc : Sentgès.

Maurs : Tovar ; Figeac, Riedinger, Vermande, Latremolière ; Montillet (m), Roques (o) ; Brayat, Noal (cap), Bories ; Maget, Lafon ; Vernay, Mauvezin, Dos Santos. Sont entrés : Rossignol, Halleur, Bardet. Carton blanc : Montillet.

Le vent violent qui soufflait en travers du terrain n'a pas arrangé le jeu des deux équipes, les obligeant à tout jouer à la main, seules quelques touches furent trouvées dans le sens de l'aquilon. Dès l'entame les locaux ont mis la pression et Armengol concluait la première offensive par un essai. La deuxième par Saint Martin échouait sur un coup de pied à suivre malvenu alors qu'un 3 contre 1 s'imposait. Ce ne fut que partie remise puisque sur une nouvelle attaque, les Lectoutois obtenaient une mêlée à cinq et Rockhvadze en filou aplatissait derrière la ligne, Séris transformait malgré le vent. Cinq minutes plus tard, une attaque grand champ ouvrait la porte à Saint Martin qui allait à l'essai comme un grand, nouvelle transformation de Séris. Puis les locaux s'endormirent laissant jouer à leur main les visiteurs, révisant les fondamentaux de la défense, mais en se mettant souvent à la faute ce qui valut un carton à Sentgès. Sur une de leurs attaques, les Maursois déplacèrent le jeu par un coup de pied dans l'angle du terrain, G. Bozza était à la réception mais échappait le ballon que l'ailier adverse s'empressait d'aplatir. Sur le renvoi, à partir de leurs 22 mètres, les Lotois repartaient à l'assaut, seul un coup de pied à suivre trop long les empêchant de marquer. En deuxième période, la physionomie de la rencontre changea, les Lectourois multipliant les attaques, les pénaltouches, les mauls et les essais. Le score final est lourd pour eux, mais les visiteurs avec fierté et vaillance jouèrent tous leurs ballons jusqu'au trille final.

20.03.01_Lectoure_Maurs_1.2

 

Dernière réception à E.Vila

Alors que la nouvelle tribune a trouvé son toit cette semaine, elle a désormais fière allure, ce sera déjà l'heure du dernier match à domicile. Il ne restera plus que le déplacement, difficile, mais aussi capital pour une bonne place qualificative, à Gourdon. Pour l'occassion, il s'agira de réaliser la même performance que contre Bretenoux en recevant le Stade Maursois, déjà condamné à la descente et qui vient de perdre chez lui face à Mauvezin. Le suspens sans doute ne sera pas hitchcockien, cependant, les joueurs comptent sur un soutien massif de leurs supporters, car il faut désormais penser à la suite et se mettre dès dimanche en format phases finales.

Les joueurs de l'équipe 2 seront au chômage et encourageront leurs ainés, le forfait général de Maurs leur donnant les 5 points de la victoire bonifiée, mais c'est le cas des autres formations de la poule. Il faudra se préparer, pendant une pause d'un mois, au déplacement à Gourdon, mal classé, une victoire permettrait encore de se qualifier.

Le repas d'avant match sera préparé et servi par les juniors, il s'agit d'une mounjetade, la recette permetttra de préparer le voyage de fin d'année de cette vaillante formation qui elle aussi vise les phases finales.

20.02.23_Lectoure_Bretenoux_1.3

   

Lectoure fait le plein

à Lectoure : US Lectouroise – CR Bretenoux-Biars Céré et Dordogne : 40 - 29   (Mi-temps : 20 - 9)

Equipes réserves : 17 à 0

Arbitre   : Mr Ibos Frédéric
Délégué : Mr Pérès Laurent
pour Lectoure : 7 E : Séris (2, 10, 13), Sentgès (40), Ciani (43), T. Ducassé (44), G. Bozza (72) ; 1 P et 1T Séris (64, 72)
pour Bretenoux : 2 E : Larribe G. ( 50), 13 (56) ; 5 P : Mazet (4, 24, 27, 58, 66), 2T Mazet (50, 56)

ont joué :

Lectoure : Bozza G. ; Séris, Candelon, Ducassé M., Séris ; Pitoux (m), Sentgès (o) ; Cardin, Boué, Bozza T. ; Barrieu, Daushvili ; Bielle, Bétous Y., Bes. Sont entrés : Caussade, Fabas, Ducos, Armengol, Rockhvadze, Saint Martin, Ducassé Théo.

Bretenoux : Larribe G.; Larribe A., Chastanet, Teulière, Puig ; Delaroche (m), Mazet (o) ; Roudergue, Laval, Capel ; Lobit, Caminade ; Praadayrol Labarthe, Lacoste, Bellens. Sont entrés : Arestier, Tassain, Lecomte, Lamoureux, Brousse, Canton, Battut. Cartonblanc : Laval, carton rouge : Larribe A.

Facile une mi-temps, plus dur ensuite.

Dans un match qui devait rapporter un maximum de points aux Lectourois, les affaires commencèrent idéalement. Touche, ballon porté, regroupement, un enchaînement de passes et en bout de ligne Clément Séris pour un essai ultra rapide en même pas deux minutes. Sur leur première incursion dans le camp adverse, les visiteurs bénéficiaient d'une pénalité de leur ouvreur Mazet. Le festival Séris pouvait reprendre. Un jeu de passes bien huilé, une vague, une deuxième vague et "papi" allait aplatir de l'autre côté.3 minutes plus tard, attaque de Bretenoux, perte de balle aux cinquante mètres, contre en deux temps trois mouvements et Séris repassait la ligne. Le demi d'ouverture visiteur profita de l'indiscipline Lectouroise pour réduire le score par deux pénalités. Les jaune et noirs remirent la main sur la partie; Un maul après touche échoua sur la ligne par un ballon échappé, ce n'était que partie remise, un peu plus tard, même opération, maul écroulé, carton pour Laval le flanker lotois. Mêlée à suivre, essai Sentgès. La mi-temps était atteinte sur le score de 20 à 9 mais dès la reprise, sur une attaque de Bretenoux, un nouveau ballon échappé, poussé au pied et Ciani y allait de son essai. Une minute plus tard, renvoi des visiteurs, prise de balle des Lectourois, attaque grand champ et jusqu'à l'aile du petit Théo Ducassé qui comme un grand enfumait le dernier défenseur pour aller derrière la ligne. Les locaux soufflaient et les visiteurs purent marquer deux essais. Sur le renvoi des Lectourois, le ballon ne faisait pas 10 mètres, mêlée au centre, faute et pénalité réussie pour amener le score à 30-26. Les choses devenaient plus tendues mais Séris sur pénalité redonnait un peu d'air aux siens, puis le buteur visiteur repassait une pénalité. Heureusement, sur une attaque Lectouroise, aux 50 mètres, G. Bozza prenait l'intervalle, amusait la défense par des feintes de passe et finissait derrière la ligne pour assurer enfin le score. Les Lotois allaient boire le calice jusqu'à la lie puis que leur ailier Larribe A. écopait d'un carton rouge juste avant le coup de sifflet final. Avec le bonus offensif, les Lectourois sont en route pour leur opération "remontada".

bretenoux

la 2 a rempli sa part de contrat.

Dans une rencontre perturbée par un très long arrêt de jeu en première mi-temps, suite à la blessure d'un joueur de Bretenoux a qui nous souhaitons un prompt rétablissement, l'équipe 2 de l'Usl a parfaitement joué son rôle. Alors que les débats étaient assez équilibrés entre les deux formations. Le premier épisode a été très peu productif, le jeu allant de part et d'autre sans plus de résultat qu'une pénalité réussie de Thibault Heyberger. Après la pause, la confrontation s'est un peu animée, les Lectourois semblant décidés à passer à la vitesse supérieure, occupant de plus en plus le camp adverse. Sur une série de pilonnages au près de la ligne, c'est Maxime Baurens qui eut l'honneur de la franchir en premier, alors qu'un peu plus tard c'est une nouvelle charge de l'intenable Jordan Laffont qui l'emmena en terre promise. L'impeccable Thibault Heyberger passait les transformations et le score final s'établissait à 17 - 0, contrat rempli, il ne reste plus qu'à attendre le 22 mars pour le final à Gourdon avec un enjeu qualificatif à la clé.

20.02.23_Lectoure_Bretenoux_2.2

   

Ne pas se satisfaire de la 6ème place

Certes on est dans les clous de l'objectif d'être qualifiable, mais qui pourrait penser que cela est suffisant. Il y a en tête de cette poule 7 équipes qui se tiennent, les premiers se tirent la bourre, quand ils se rencontrent entre eux, c'est à toi à moi et l'USL est spectateur, se bagarrant avec Lauzerte et Montauban pour la qualif. Deux occasions se présentent à E. Vila maintenant pour s'installer dans une position moins risquée, ce sont les réceptions de Bretenoux et de Maurs en suivant. Sachant que le déplacement à Gourdon pour la clôture sera des plus périlleux, c'est sur ces deux matchs que nos Lectourois auront la chance de se mettre en sécurité pour rester dans les six et surtout pour régler enfin leur jeu pour préparer les phases finales avec un peu d'ambition. Des approximations comme à Montauban, tant sur le plan défensif, deux essais encaissés sur l'aile sans trop d'opposition, et sur le plan offensif, mauvais choix de sens ou passes mal ajustées faisant avorter des phases de moments plus que forts qui auraient pu tuer le match. Ces deux rencontres à venir, face à des adversaires présumés moins forts doivent être l'occasion de gommer ces imperfections et de se mettre en place en vue de la suite tant espérée.

Le repas d'avant match sera organisé sous le chapiteau par l'USL, avec gigot de chevreuil au menu, et la présence d'un maximum de supporters est nécessaire pour un bel après-midi ensoleillé au soutien de nos joueurs et leur encadrement.

20.02.16_Montauban_Lectoure_1.1

   

Les Lectourois frustrés

RC MONTAUBAN 21 LECTOURE 20

MT : 16-8 ; arbitre : M. Souquet (Occitanie).

Pour le RC Montauban : 2 E Gaillardeau (16), Alunni-Bravi (62) ; 1 T Iribaren (16) ; 2 P Iribaren (5), Tartini (29) ; 1 D Loukili (34).

Pour Lectoure : 3 E Seris (40), Lauray (60), Ciani (79) ; 1 T (60), et 1 P (21) Sentges.

Racing Montauban : Carbonnel ; Montels, Maffre-Zoppis, Gaillardeau, Laviale ; (o) Loukili, (m) Iribaren ; Denis, Martin, Bergamasco (cap) ; Bonis, Boisse ; Souques, Alloi, Ginestier. Sont entrés en cours de jeu : Diaz, Duffic, Landes, Alluni-Bravi, Lafforgue, Combalbert, Tartini.

Carton jaune : Souques (71).

Lectoure : G. Bozza (cap) ; Ciani, M. Ducasse, Candelon, Seris ; (o) Sentges, (m) Rohkvadze ; Lauray, Th. Bozza, Cardin. Barrieu, Daushvili ; Lovato, Bes, Bielle. Sont entrés en cours de jeu : Laran, Caussade, Ducos, Boué, Th. Ducasse, Saint-Martin, Pitoux.

Réserves. : Racing Montauban 25 Lectoure : 24.

Avant le coup d’envoi de la rencontre les Gersois disposaient de quatre points d’avance sur les Tarn-et-Garonnais ; deux équipes installées au cinquième et septième places de leur poule d’Honneur d’Occitanie. Il ne fallait pas être fin comptable pour comprendre l’importance du résultat. Lors du match aller Lectoure avait gagné par 19 à 14, laissant le bonus défensif aux joueurs des présidents Robert Lacaze et Jean-François Garrigues. La rencontre débuta après une minute de silence en la mémoire de Théo Francisque, disparu deux jours plus tôt lors d’un accident de la route. La première très belle action verra les centres Maffre-Zoppis et Gaillardeau mettre le feu dans la défense gersoise. C’est d’ailleurs sur une très belle action de trois-quarts sur l’aile droite que Romain Gaillardeau marque le premier essai du match (10-0, 16e). Plus tard, un départ d’Arthur Tartini fut de toute beauté sans qu’il n’aille au bout, avant qu’il ne passe une pénalité des 50 mètres. Comme pour améliorer l’ordinaire d’une première mi-temps dominée en conquête par les locaux, Lucas Loukili rajoute un drop. Pas inutile car juste avant la mi-temps, Clément Seris finit derrière la ligne (16-8 à la pause).

Il fallut attendre l’heure de jeu pour voir le score évoluer ; c’est en force que le troisième ligne de Lectoure Julien Lauray marquait entre les poteaux pour ramener son équipe à un petit point. Sentant le danger, la réaction locale sera immédiate et c’est Anthony Alunni-Bravi qui va à l’essai pour refaire un écart de six points. Un match au suspens total puisque Rémi Ciani marque avant les arrêts de jeu, mais la transformation de Sentges du bord de touche est manquée. Le Racing garde un point d’avance (21-20). Lectoure continue d’attaquer lors des arrêts de jeu. Mais c’est bien le Racing club montalbanais qui gagne sur le plus petit des écarts.

montauban

Nous apprenons également le décès de Jacques VERCOUTRE à l'âge de 91 ans, vivant à DUNCKERQUE mais qui venait passer ses vacances en famille dans le sud qu'il affectionnait particulièrement. Jacques était le papa de Cathy Delmas et Véronique Candelon et le Papy de 4 joueurs du club Nicolas et Régis Delmas, Marc et Eric Candelon. Nous adressons nos sincères condoléances à toute la famille dévouée à l'USL.

   

Page 1 sur 8