Mardi Novembre 20 , 2018
Text Size
   

La France croque l'Argentine

Fin de la série noire

Alors que les Pumas avaient repris le score, toujours par Sanchez (11-13, 46e), et que le match tombait dans l'à peu-près, Fickou a réveillé le stade Pierre-Mauroy avec une magnifique percée et un essai offert à Thomas, encore lui (18-13, 49e). Après un drop raté par Lopez (56e), les Français restaient à portée d'un essai transformé et cela ne rappelait pas que des bons souvenirs, d'autant que l'Argentine était revenue dans le camp français.

 

Second déplacement dans la foulée

Contrairement aux commentateurs, spécialistes autoproclamés de l'équipe de France qui, délaissant la "réssègue" n'utilisent que le bazooka, et dénigrent tout et ne positivent rien, les supporters et dirigeants Lectourois, malgré la défaite des deux formations à l'Isle en Dodon, ont trouvé des raisons d'espérer une suite de la saison favorable.

L'escouade des réservistes, mélange de tout jeunes joueurs et d'anciens; trouve peu à peu sa cohésion et même dans des déplacements hasardeux chez les cadors de la poule, savent tenir leur rang et leur défaite n'a rien d'humiliant mais plutôt d'encourageant. Pour l'équipe fanion, là aussi, le point du bonus défensif récolté sur les terres du deuxième gros de la compétition est un signe plus que positif. Il n'est pas loin le temps où cette équipe voyagera sans trop de crainte, sûre de son rugby et de sa cohésion. Le voyage des deux formations dans le Canton de Saint Lys de ce dimanche constituera à coup sûr un test probant et mis à part une possible hécatombe dans l'effectif il est fort à parier que l'encadrement a inscrit deux victoires sur le tableau noir.

lisleendodon

Contrairement à dimanche dernier où ils étaient d'astreinte choucroute, les Ressegots seront là pour donner de la voix et encourager leurs joueurs ; le car partira à 10 heures du stade et on dit qu'il y aurait de la blanquette au menu. Avis aux amateurs !

 

INFO USL

Du mercredi 14 novembre après-midi au dimanche 18 novembre dans la Salle des Pas Perdus de la Mairie est présentée l’exposition « Rugby et rugbymen pendant la guerre ». Le football-rugby ainsi dénommé avant-guerre a payé un lourd tribut au conflit. Plusieurs milliers de licenciés des clubs de toute la France et plusieurs joueurs de l’équipe nationale ont été mobilisés et sont morts pour une forte proportion sur les différents champs de bataille de la Grande Guerre. À partir de l’installation dans les tranchées, le rugby comme sport, capable de combler utilement le temps de loisir des soldats, a connu une certaine diffusion auprès des combattants. L’autorité militaire a en effet compris assez rapidement combien elle pouvait s’appuyer sur ce sport anglo-saxon bien réglé qui permettait aux hommes de se défouler tout en offrant un spectacle sportif valorisant courage, combativité et solidarité. Le football-rugby a connu avant 1914 en France une large diffusion par le biais de clubs locaux. Une équipe nationale existait déjà qui disputait depuis 1910 le Tournoi des Cinq Nations. Les rugbymen français ont été largement mobilisés à l’image de l’ensemble de la société masculine. Souvent issus des professions libérales urbaines, ils ont été versés dans les cadres de l’infanterie (officiers et sous-officiers) qui subirent en pourcentage le taux de pertes le plus élevé. Des équipes comme le Stade Toulousain, l’Aviron Bayonnais ou l’Union Sportive Arlequins Perpignanais, championne de France 1914, se sont vus amputées de plusieurs de leurs joueurs « morts pour la France ». Il a donc fallu reconstruire le rugby à l’arrière en s’appuyant sur les jeunes générations. Cette exposition composée de 12 panneaux mobiles est rédigée en grande partie par l’historien du sport Paul Dietschy (Université de Besançon) et les élèves du pôle Espoirs de rugby du lycée Lakanal de Sceaux, l’exposition « Rugby et rugbymen dans la Grande Guerre » est proposée en prêt par la FFR et la Mission du Centenaire à l’ensemble des comités régionaux de rugby, des clubs, des municipalités ou des établissements scolaires qui le souhaitent.


Le gagnant de la Tombola de la choucroute est le N°18 et gagne un tableau représentant la ville de Lectoure, peint par BETTINA DELAERE.

 

betina


ffrblancTABLEAU DES OPPOSITIONSLigue_Occ
CHAMPIONNAT DE FRANCE
HONNEUR

Construction Tribune Stade de Rugby Lectoure

Tribunes

Objets interdits dans les stades FFR et LNR

interdit

   

Qui est en ligne?

Nous avons 10 invités en ligne
Résultat de recherche d'images pour "logo top 14" 
Montpelier
ASSOCIATION_RACING_METRO_92
STADE_TOULOUSAIN_RUGBY
R_C_TOULONNAIS
Lyon_olympique_universitaire
CASTRES_OL
La_Rochelle
pau_section
Clermont
Bx-Bgles
S_U_AGEN
Paris
perpignan Grenob
Résultat de recherche d'images pour "logo pro d2"
.
Oyonnax C_A_BRIVISTE_CORREZE
Montalbanaise
Mont2Marsan
beziers-herault Biarritz
USO_Nevers avironbayonnais
Colomiers Vannes
aurillac MASSY
Soyaux-Angoulme carcassonne
Bourg-en-Bresse Aix_Marseil

Fédérale

Fede
FFRFFRFFR
1DF         2DF         3DF

6 Nations

FFR

Ecosse

Italie

England

Gale

Irlande

 

challenge_cup

champion_cup

Envie de jouer ?

Vous êtes intéressés par le rugby ?

Contacter nous